RLF (Revue Laitière Française) 19 octobre 2012 à 15h58 | Par R.Lemoine

Arla - Le rachat de Milk Link et de la MUH par Arla approuvé

La Commission européenne a approuvé le rachat de Milk Link, quatrième laiterie britannique, par la coopérative danoise Arla Foods.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Arla devient ainsi le numéro un du lait en   Grande-Bretagne. L'autorisation est subordonnée à la cession par Milk Link d'une installation de traitement UHT. Milk Link compte une seule  dans le comté de Davon à Crediton. Le rachat de la coopérative allemande Milch-Union Hocheifel (MUH) a lui aussi obtenu l'aval des autorités européennes de la concurrence le premier octobre dernier. Cette opération permet à Arla de devenir le troisième entreprise laitière allemande.

Naissance d'Arla Food Deutscland, troisième laitier allemand

Même si les allemands auraient préféré une solution allemande, ils espèrent trouver de nouvelles perspectives de développement tant sur le marché intérieur que sur le marché mondial. «Arla veut développer le site de Pronsfeld, avec de nouveaux investissements d'un montant de 20 millions d'euros qui s'ajoutent aux 60 millions d'euros déjà programmés, ce qui est un bon signal pour la région laitière de l'Eifel»,  expliquait Helmut Born lors de la fusion des entreprises.

Le relèvement du prix du lait de la MUH d'environ 40 EUR/1000 litres dès le mois d'octobre est à n'en pas douter une bonne nouvelle pour les producteurs allemands mais aussi pour les fabricants français de lait UHT. En effet, la MUH, spécialisé jusqu'ici dans le lait UHT (L'usine de Ponsfeld, la seule de la MUH, a une capacité de plus d'un milliard de litres de lait UHT par an), rivalisait les laitiers français auprès de la grande distribution.

Le rachat de la MUH par Arla amène une hausse du prix du lait de la MUH de 40 euros/1 000 litres. Ce qui pourrait se traduire par un affaiblissement de la
compétitivité du lait UHT allemand face au lait UHT
français.
Le rachat de la MUH par Arla amène une hausse du prix du lait de la MUH de 40 euros/1 000 litres. Ce qui pourrait se traduire par un affaiblissement de la compétitivité du lait UHT allemand face au lait UHT français. - © D.R.

«Cette fusion donnera  à Arla de nouvelles opportunités sur le marché allemand, non seulement en termes d'accroissement de l'offre de lait cru et de l'accès à un solide portefeuille de produits, mais elle crée aussi une plate-forme pour l'exportation  sur les marchés en croissance comme la Chine», a déclaré Tim Orting Jørgensen vice-président d'Arla et directeur des opérations de l'entreprise en Allemagne. La fusion entre la MUH et Arla crée la troisième entreprise  laitière outre-Rhin. Elle sera appelée Arla Foods Deutschland.

Rita Lemoine

La MUH en chiffres (2011) :

2450 producteurs

1 292 millions de kilos collectés

1317 millions de kilos transformés

697 millions d'euros de chiffres d'affaires dont 44 % exporté

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Revue Laitière Française
Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui