RLF (Revue Laitière Française) 19 janvier 2017 à 08h00 | Par A-M Paulais

Consommation mondiale en croissance

La Commission européenne prévoit un nouveau développement du marché mondial dans les dix ans mais à un rythme moins élevé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sophie Hélaine, de la 
DG Agriculture.
Sophie Hélaine, de la DG Agriculture. - © A-M. Paulais

Pour Sophie Hélaine, de la DG agriculture, à partir des éléments de prospective établis par la Commission européenne, la production de produits laitiers dans l’Union européenne va continuer d’augmenter de 1,3 million de tonnes par an pour atteindre 177 millions de tonnes en 2026. Elle restera avant tout destinée au marché intérieur européen avec 87 %. L’Union européenne devrait ainsi utiliser huit millions de tonnes de lait en plus d’ici dix ans. Cependant, la baisse de la consommation des laits liquides devrait se poursuivre, d’environ 5 kilos par habitant, tandis que les marchés de la crème, du beurre et des fromages sont attendus en hausse. Pour ces derniers, les utilisations industrielles sont en croissance. C’est dans les fromages que les perspectives de croissance des marchés sont les plus fortes en Europe.

Et sur le marché international ? Sur la base d’une croissance annuelle de 1,8 %, la consommation mondiale de produits laitiers pourrait atteindre 975 millions de tonnes en 2026, entraînant une augmentation des importations mondiales d’environ 1,3 million de tonnes de lait de plus par an. Une augmentation plus faible que ce qui s’est produit au cours de la dernière décennie. Pour la Commission, l’UE devrait devenir le premier exportateur mondial de lait et produits laitiers avec 26 % des exportations mondiales juste devant la Nouvelle-Zélande avec 25 %. La Chine devrait rester le premier pays importateur mondial de produits laitiers avec des évolutions dans le type de produits importés et notamment une augmentation de ses importations de fromages et de crème. Mais la première zone d’importation sera l’Afrique.

CHIFFRES CLÉS

Consommation de fromages

UE à 15 : 12 kg/tête

UE à 13 : 7 kg/tête

France : plus de 16 kg/tête (hors fromage blanc).

Utilisations industrielles

UE à 15 : 18,5 kg/tête

UE à 13 : 14 kg/tête

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui