RLF (Revue Laitière Française) 10 juin 2014 à 08h00 | Par V.B.

Coralis rejoint Agrial

La fusion Coralis-Agrial a été officiellement votée le 6 juin, lors de l'assemblée générale d'Agrial. La veille, Coralis avait approuvé la fusion lors de son AG.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« Nous allons accompagner les éleveurs pour les aider à aller vers la culture et l'organisation Agrial » a précisé Jean-Yves Ryssel.
« Nous allons accompagner les éleveurs pour les aider à aller vers la culture et l'organisation Agrial » a précisé Jean-Yves Ryssel. - © R.d

 

« Il y a un an, peu de personnes croyaient en l'avenir de Coralis, a souligné Jean-Yves Ryssel, président de Coralis, lors de la dernière assemblée générale de la coopérative. En une année, nous avons su redresser les comptes de la coopérative et mener à bien le projet d'adossement à Agrial dans le cadre d'une fusion. Celle-ci sera officielle dans quelques mois, après approbation de l'autorité de la concurrence. » En une année, la nouvelle équipe de direction, avec à sa tête Guy Bordet, aidée par un contexte plus favorable en lait et céréales, a su redresser l'activité, condition nécessaire à la fusion. Les charges ont été maîtrisées, les volumes de lait ont augmenté (+8 % début juin) et la valorisation s'est améliorée, avec notamment une réorientation des volumes excédentaires de Coralis vers l'usine Délicelait d'Agrial (ingrédients laitiers) et vers l'outil HCI d'Eurial (mozarella). Avec la fusion, les 648 éleveurs livreurs de Coralis (262 M l en 2013-2014) rejoignent les 2700 producteurs livrant Filae, la branche lait d'Agrial (1300 Ml). « Coralis était « le chaînon manquant » entre Agrial et Eurial et vient à point nommé compléter le projet Agrial-Eurial » a souligné Arnaud Degoulet, président d'Agrial, lors de l'assemblée générale de Coralis. L'outil de Cesson-Sévigné est maintenu et devient la Laiterie Coralis SAS qui intègre Filae, avant la constitution du nouvel ensemble Eurial prévue en juin 2015. Eurial constituera alors le 2ème groupe coopératif laitier français avec 2,5 milliards de litres de lait. En 2013, l'usine Coralis a bénéficié de 1 M€ d'investissement, ce qui a permis d'augmenter sa performance. Des améliorations devront encore être apportées en 2014 pour augmenter la productivité de l'usine, notamment en lait UHT. Et l'export sera travaillé avec Eurial. Distralis, qui assure la distribution des produits, devra aussi être revue. Le plan d'action mis en œuvre en septembre 2013 a commencé à avoir des effets en 2014, avec notamment des économies en matière de logistique. A la demande d'Agrial, un audit a aussi été engagé avec une analyse fine des circuits, des réseaux de distribution, de la gamme de 3000 produits et de la politique commerciale. Le but est de dégager une stratégie permettant d'arriver à l'équilibre en 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui