RLF (Revue Laitière Française) 23 janvier 2013 à 10h46 | Par R.Lemoine

Eurial et la branche lait d’Agrial - Deux ans pour finaliser leur fusion

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les dirigeants d'Eurial et d'Agrial lors de l'annonce du projet de fusion des activités lait des deux coopératives
Les dirigeants d'Eurial et d'Agrial lors de l'annonce du projet de fusion des activités lait des deux coopératives - © R.d

Le 18 janvier, le groupe coopératif polyvalent AGRIAL et la coopérative EURIAL, ont annoncé le projet de fusion de leurs activités laitières. Ceci devrait constituer le deuxième groupe laitier coopératif français avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 2 milliards d’euros en 2012 pour 3600 salariés. Le volume de lait de 2 milliards de litres, est collecté auprès des 5 200 adhérents, sur un territoire couvrant la Basse Normandie, les Pays de la Loire, la Bretagne, la région Poitou-Charentes et la région Centre. La continuité territoriale des zones de collecte d’Agrial et d’Eurial permet de constituer un large bassin homogène dans la région de fort potentiel du Grand Ouest.

Les actuelles équipes d’Eurial, constitueront le socle opérationnel du futur ensemble, dont le siège sera situé à Nantes. Le nouvel ensemble qui prendra le nom d’Eurial comptera 19 sites de fabrication avec des débouchés structurés autour de trois activités stratégiques majeures :

- les fromages de chèvre, où Eurial avec sa marque Soignon occupe une position de leader depuis dix ans ;

- les produits laitiers ultra-frais, avec Senagral, quatrième opérateur français de ce secteur et numéro 1 des marques distributeurs (MDD) ;

- les fromages ingrédients : notamment la mozzarella, activité dans laquelle Eurial est le premier producteur français.

La première étape du rapprochement passe par une prise de participations réciproques : Agrial Entreprise (détenue à 100% par Agrial) prend 25% d’Eurial et Eurial prend 30% de Filae. Les pourcentages sont différents mais les montants en valeur sont les mêmes, selon les entreprises.
A ce jour, Filae est la holding lait d’Agrial (à100%). Filae détient 65 % de Délicelait et 50 % de Sénagral (l’autre moitié étant dans les mains de Senoble).
Dans une deuxième temps, le projet aboutirait à la fusion de FILAE et d’Eurial . « Ceci ne présage en rien de qui sera majoritaire dans deux ans. Cette décision découlera du travail de préparation à venir en 2013 et 2014 », précisent-elles.
En effet, rapporte le communiqué de presse, les travaux de préparation et de mise en oeuvre effective de la fusion seront engagés dès 2013 et se poursuivront sur l’année 2014. R. Lemoine

Chiffres clés d'Eurial

→ 1 milliard de litres de lait transformés, dont 200 millions de litres de lait de chèvre
→ 2 500 exploitations réparties sur 11 départements
→ 900 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont 23 % à l'international en 2011
→ 11 millions d'euros de résultat d'exploitation et 20 millions d'euros de capacité d'autofinancement
→ 1 900 collaborateurs
→ 14 sites industriels dont 11 en France
Les principales marques du groupe : Soignon, Bio nat, Grand fermage, Maestrella, Merci chef

Chiffres clés de la branche lait d’Agrial

→ 965 millions de litres de lait collectés par la coopérative
→ 2 700 producteurs de lait Agrial, sur 7 départements
→ 920 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2011
→ 1 700 collaborateurs
→ 5 sites industriels et 1 plateforme de distribution

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui