RLF (Revue Laitière Française) 14 septembre 2012 à 10h06 | Par R.Lemoine

Glanbia - Une nouvelle organisation pour Glanbia en perspective

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jim Bergin, directeur de Glanbia ingredients Ireland
Jim Bergin, directeur de Glanbia ingredients Ireland - © R. Lemoine

Ganbia plc a annoncé son projet de créer avec la coopérative mère Glanbia qui détient actuellement 51 % de son capital, une société en joint-venture 40/60. Dans le même temps mais séparément, bien que relié à cette création, la coopérative a annoncé son intention de demander à ses membres de réduire leur participation dans Glanbia plc à hauteur de 41,4 %. La joint-venture baptisée Glanbia ingredients Ireland (GII), intègrerait les activités et les actifs de Glanbia Dairy Ireland division (DII), la business unit de la division Dairy ireland de Glanbia qui inclut 45 % de participation dans Corman Miloko ireland JV et 23 % dans le Irish dairy board.

DII transforme 1,6 milliards de litres en Irlande et produit 180 000t d’ingrédients laitiers dont la majorité est exportée. En 2011, DII a généré 738 millions d’euros avec un profit de 33 millions d’euros et un Ebitda de 44 millions d’euros. « Cette opération a un double avantage : permettre à nos usines irlandaises de poursuivre leur extension en prévision de la fin des quotas et donner les moyens financiers à Galnbia plc de poursuivre son développement à l’international », rassure Jim Bergin, directeur d’Ingrédient Irlande. Glanbia transforme 5,8 milliards de litres de lait dont 4 milliards aux Etats-Unis.

Pour encourager les membres à aller dans ce sens, le directeur annonce un budget d’investissement pour GII de 180 millions d’euros d’ici 2020 visant à absorber une hausse de la production après 2015 de 60 %, avec l’objectif de s’orienter vers les ingrédients nutritionnels à haute valeur ajoutée. Dans le cadre de ces évolutions, une nouvelle usine devrait sortir de terre en 2015 à Belview dans le comté de Kilkenny, indique le directeur. Concernant le retrait du capital de 51 à 41,4 %, Jim Bergin estime là aussi que c’est une opération positive. «7 % du capital de Glanbia plc seraient redistribués à nos coopérateurs, ce qui leur permettrait notamment d’investir en vue de la fin des quotas. En parallèle, la joint-venture sécurise l’outil irlandais qui revient dans les mains des coopérateurs à la hauteur de 60 % », explique-t-il.

Par ailleurs, pendant 5 ans, la coopérative détiendra la majorité dans le Conseil d’administration de Glanbia plc qui sera réduit à 8 membres en 2018. Les actionnaires et les coopérateurs devront voter pour ou contre ces propositions en novembre prochain. Si la joint-venture est bloquée, l’ensemble sera abandonné. Affaire à suivre. Rita Lemoine

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui