RLF (Revue Laitière Française) 18 juin 2013 à 14h05 | Par B. G.

L’ossau-iraty bientôt à la télé

Les fromages AOP ossau-iraty sont désormais identifiés dans la croûte avec une tête de brebis : de profil pour les fromages laitiers, de face pour les fermiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © R.d

 

 

Pour les trois années à venir, la communication des fromages de brebis des Pyrénées mettra davantage l’accent sur l’AOP. La cotisation promotion des producteurs en démarche AOP va passer de 4,5 à 6 euros par mille litres de lait. La totalité des prélèvements abondera le budget promotion de l’appellation, alors qu’auparavant les deux tiers allait à l’ossau-iraty et un tiers au pur brebis des Pyrénées. Les budgets et stratégies de communication sont complètement indépendants. Les producteurs hors AOP cotiseront 3 euros par mille litres, à destination du pur brebis, dont le budget va baisser. Les fermiers vont se mettre au niveau des livreurs avec des modalités spécifiques. Quant aux laiteries, qui versent 3 euros par mille litres, elles devraient pouvoir moduler la destination de cette cotisation.

 

- © rd

 

 

UN BUDGET PROMOTION RENFORCÉ

 

Le budget promotion de l’ossau- iraty sera considérablement renforcé, d’autant plus que les collectivités territoriales (département, région) devraient augmenter également leur soutien. Le syndicat de défense de l’ossau-iraty table pour 2013 sur un budget de 700000 euros (contre 180 000 euros précédemment), dont 80 % seront consacrés à de la publicité télévisée. Le syndicat travaille également sur une meilleure identification du fromage. Un poinçon, avec une tête de brebis, est désormais apposée sur le croûtage des fromages. Et, une réflexion est en cours pour mettre en place un élément commun d’identification sur l’étiquette des fromages, y compris les MDD, espère le syndicat.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui