RLF (Revue Laitière Française) 28 septembre 2016 à 08h00 | Par R.Lemoine

La FNPL va tester un fonds de refinancement

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Grâce à un fonds de la filière et à une autorisation accordée par les marchés financiers, les producteurs de lait pourront demander une garantie pour faciliter leur négociation auprès des établissements bancaires. « Beaucoup d’éleveurs ont des taux de 4 à 5 % », explique André Bonnard, secrétaire général de la FNPL. Et les banques restent frileuses à l’idée de revoir les contrats, par manque de caution. Grâce au dispositif, les demandes des producteurs de lait seront facilitées. « C’est la concurrence qui va faire que les banques vont y aller », précise André Bonnard. Pour le secrétaire général de la FNPL, pour une exploitation qui a entre 150 000 et 200 000 € de capital restant dû, avec un taux d’intérêt supérieur à 4 %, les économies réalisées avoisineraient 30 000 €. La FNPL recherche une vingtaine d’éleveurs pour tester le dispositif qui est d’ores et déjà opérationnel.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui