RLF (Revue Laitière Française) 08 mars 2016 à 08h00 | Par R.Lemoine

COMMUNICATION COLLECTIVE / La saison 2 « N’oublions pas le plaisir » sur les écrans et les ondes

Après le premier film « Dis tonton » qui soulignait le lien avec les métiers du lait et mettait en scène les acteurs de la filière, le Cniel a investi les écrans et les ondes avec le second film : « Dis chéri », axé sur les moments de consommation et surtout le plaisir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Plus de huit personnes sur dix aiment
le film.
Plus de huit personnes sur dix aiment le film. - © R.d

Faire de chaque Français un ami pour la vie des produits laitiers. C’est l’objectif de la campagne collective tous produits laitiers qui a pris le relais de la saga des Bonies en 2015. Un premier film diffusé en février 2015 valorisait les professionnels laitiers amont et aval. « Il était question de mettre gaiement en scène les acteurs de la production laitière, du développement durable, des métiers du lait, tout en rappelant de ne pas oublier le plaisir de consommer des produits laitiers dans notre quotidien », explique Dominique Poisson, responsable médias au Cniel. La signature joyeuse trouve encore plus son expression dans le film 2 « Dis chéri », axé sur les moments de consommation, et qui flirte agréablement avec nos émotions. Il est sorti en novembre dernier et investit à nouveau les écrans au moment du Salon de l’agriculture.

On apprécie la chanson mais aussi
l’ambiance, la joie et la bonne humeur.
On apprécie la chanson mais aussi l’ambiance, la joie et la bonne humeur. - © rd

 

CÉLÉBRER L’APPÉTIT DE PRODUITS LAITIERS

Parmi les facteurs qui influencent les choix alimentaires des Français, le discours rationnel sur la santé qui prédominait ces dernières années a été supplanté par le discours sur le plaisir. Besoin de convivialité, de réassurance, de collectif, d’authenticité, de bonheur lié à la nourriture… Le plaisir revient au premier plan dans les priorités des Français, devant les préoccupations santé. D’où la signature de la campagne : « N’oublions pas le plaisir ». Le scénario du film « Dis chéri » valorise l’appétit et le désir de produits laitiers en capitalisant sur ce qui a été construit avec les Bonies autour des arguments calcium. Un clin d’oeil leur est adressé avec les trois enfants déguisés en squelettes mangeant avec bonheur leur yaourt. « La saga des « Bonies » a eu un réel succès, mais un besoin de renouvellement est clairement apparu. Diffusée de 2007 à 2014, elle avait installé un discours pédagogique et rationnel, cantonnant les produits laitiers à un univers enfantin. La nouvelle campagne « N’oublions pas le plaisir », et particulièrement le film 2 qui a obtenu de très bons scores auprès du grand public, font entrer les produits laitiers dans l’univers des adultes, avec un registre joyeux et une ambiance sympathique », souligne Dominique Poisson.

Comme la première vague de novembre-décembre 2015, le plan de communication prévoit trois spots radios. Ils seront diffusés à nouveau sur les ondes au moment du Salon de l’agriculture. Les textes mettent en adéquation les produits laitiers avec les horaires de diffusion qui correspondent à des moments de consommation. Du lait, du yaourt et une tartine beurrée aux tranches horaires du petit déjeuner ; du yaourt et du fromage aux heures du déjeuner, du lait pour la cuisine (gratin, béchamel…) et du fromage pour le dîner. « Nous avons retenu des chaînes de radios qui s’adressent aux audiences jeunes : SkyRock, FunRadio, NRJ et les indépendants… », précise Dominique Poisson. La voix off, la même que celle qui rythme les films, est une reprise de la chanson « Les produits laitiers sont nos amis pour la vie ». Cet air a permis d’augmenter de 25 % la mémorisation du repère de consommation « trois à quatre produits laitiers par jour ». Enfin, le digital n’a pas été oublié. Les films sont présents sur des sites en affinité avec la cible des 15-34 ans, sur les ordinateurs et les mobiles. Budget : 1 million d’euros par vague.

DE TRÈS BONS SCORES D’IMPACT ET D’AGRÉMENT

Le film « Dis chéri » a été évalué et montre de bons résultats. Plus d’une personne sur deux se souvient l’avoir vu. 85 % des interviewés de 18-50 ans l’apprécient et presque 100 % des mères de famille ! La campagne améliore l’image des produits laitiers et en donne une appréciation moderne, de simplicité. Elle montre que consommer des produits laitiers est un réel plaisir, et qu’ils sont une source importante de calcium. La chanson des produits laitiers transmet de la joie et du dynamisme. Enfin, la campagne, en particulier la radio, donne envie de consommer des produits laitiers.

 

À SAVOIR

  • Objectifs de la campagne : valoriser joyeusement dans l’opinion les produits laitiers et les acteurs de la filière laitière, et chanter sans complexe le retour du plaisir et des valeurs attachées aux produits laitiers.
  • Cible de la campagne : tout public, en particulier les mères de famille et les jeunes adultes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui