RLF (Revue Laitière Française) 22 janvier 2014 à 08h00 | Par RL

Le saint-marcellin obtient l’IGP

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © V. RIBAUT / Les Studios Associés / CNIEL

 

Depuis le 29 novembre, ce petit fromage dauphinois est reconnu par une Indication géographie protégée (IGP). Le véritable saint-marcellin est désormais distingué par le logo jaune et bleu. Il est exclusivement fabriqué dans la région du Dauphiné, centré sur la commune iséroise de Saint-Marcellin et s’étendant sur une partie de la Drôme et de la Savoie. Au total, cela représente 274 communes. Il existe, selon l’affinage, deux types de saint-marcellin. Le « sec », qui correspond à la tradition locale, présente un extrait sec supérieur à 44 % et se caractérise par une pâte plus ferme et une meilleure conservation. Le « moelleux », affiné plus longtemps, présente un extrait sec supérieur à 40 %, développe des arômes prononcés et une texture soupe et fondante. Le Saint-Marcellin représente 120 producteurs laitiers, 5 producteurs fermiers, 6 fromageries/ atelier de transformation, 360 salariés fromagers, dont 48 % dédiés à la fabrication du Saint-Marcellin (2 800 tonnes vendues « sec » et 70 % « moelleux ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui