L'Action Agricole Picarde 23 novembre 2017 à 08h00 | Par Florence Guilhem

Recul du trait de côte picard : conséquences sur l’agriculture

Approuvé le 19 octobre 2015, le Plan de prévention des risques naturels des falaises picardes a changé la donne pour les agriculteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Eboulement de la falaise à Saint-Quentin-La-Motte ayant entraîné une partie d’une parcelle cultivée.
Eboulement de la falaise à Saint-Quentin-La-Motte ayant entraîné une partie d’une parcelle cultivée. - © Florence Guilhem



On ne peut rêver plus beau paysage. Des falaises crayeuses de Mers-les-Bains à Onival qui donnent à voir l’océan à l’horizon et des plages de galets magnifiques en contrebas. Leur érosion ne date pas d’hier due à l’hétérogénéité de la falaise, l’action de l’eau de mer, la corrosion provoquée par les embruns marins, l’infiltration des eaux de pluie dans la falaise, etc. Lentement, mais inexorablement, la destruction se   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui