RLF (Revue Laitière Française) 15 mai 2013 à 16h44 | Par S.C.

Soutenir la capacité à fédérer les agriculteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

 

Le consortium de 9 instituts de recherche (allemand, belge, finlandais, grec, hollandais), auquel la Commission européenne avait confié une étude sur les coopératives agricoles européennes (étude multi-filières, multi-produits), vient de remettre son rapport de synthèse. Il en ressort, par exemple, que dans tous les Etats-membres l'organisation en coopératives est bénéfique pour les agriculteurs, notamment, parce qu'elles réduisent les risques du marché et les coûts de transaction. Et que les coopératives ont un rôle clé dans le renforcement de pouvoir de négociation et donc de la maximisation de la part de valeur ajoutée pour leurs membres. Le rapport constate, en effet, qu'une large part de marché des coopératives, dans un secteur particulier et un pays, peut souvent augmenter le niveau des prix et réduire leur volatilité. Il y est toutefois précisé que le contre-pouvoir des coopératives vis-à-vis de leurs clients détaillants reste en général limité. Ce qui les amène à plus de fusions à l'échelle internationale, avec le risque de perte de contrôle des membres de la coopérative étendue. Formes spécifiques de coopération agricole, que l'on retrouve beaucoup dans le lait, les organisations de producteurs s'avèrent être, dans certains pays, des partenaires intéressants pour les transformateurs, les distributeurs et les détaillants, car elles coordonnent de gros volumes de produits de qualité homogène. Un certain nombre de coopératives et d'organisations de producteurs perçoivent toutefois une incertitude juridique en droit de la concurrence, avec un manque de cohérence entre la politique agricole qui soutient le regroupement des agriculteurs dans le cadre de l'OCM et la politique de concurrence qui semble prohiber le partage d'informations et autres formes de collaboration. Le rapport recommande enfin que les gouvernements au niveau natonal et européen développent des politiques et des mesures pour soutenir la capacité à fédérer et à développer l'assistance technique, spécialement pour les petites coopératives et celles en émergence.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui