L'Anjou Agricole 15 mars 2019 à 16h00 | Par AA

Des arbres fruitiers au milieu des ceps de vigne

Membre du collectif “Dephy Anjou”, le Domaine des 2 Moulins a planté des fruitiers dans ses vignes pour diminuer sa dépendance aux intrants. Son projet a été présenté lors d’un atelier à l’ésa d’Angers, dans le cadre de la Journée agricultures innovantes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Vue de la parcelle d’essai agroforesterie du Domaine des 2 Moulins, à Juigné-sur-Loire. Au centre, un rang planté alternativement de pommiers, poiriers, pruniers abricotiers, abricotiers d’Anjou, cerisiers. Plants de vigne cépages syrah, malbec, sciaccarello, tempranillo.
Vue de la parcelle d’essai agroforesterie du Domaine des 2 Moulins, à Juigné-sur-Loire. Au centre, un rang planté alternativement de pommiers, poiriers, pruniers abricotiers, abricotiers d’Anjou, cerisiers. Plants de vigne cépages syrah, malbec, sciaccarello, tempranillo. - © Chambre d’agriculture Pays-de-la-Loire

Employer moins de produits phytos en viticulture, cela s’anticipe dès la plantation. Le groupe “Dephy Anjou”, constitué de 10 producteurs des vignobles angevin et saumurois, est parti de ce postulat en 2011.  D’une part afin de sécuriser les objectifs de rendement, d’autre part en vue de réduire la vulnérabilité des vignobles aux maladies et ravageurs. La méthode et les résultats ont été restitués à l’occasion d’un atelier de la « Journée agricultures innovantes »,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui