L'Avenir Agricole et Rural 05 septembre 2019 à 10h00 | Par T. Morillon

La fête sous le signe de la nouveauté

La 66ème édition regorgeait d’activités inédites comme les concours de poneys Shetland et J’ai de l’audace. Même le challenge agriko-lanta et le moiss batt cross ont connu des changements.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stands OPA à la fête de l'agriculture (© TM)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

L’immense site proposé par les JA des Hautes-Vallées était parfait pour accueillir les nombreuses animations prévues. Parmi les nouveautés, le concours « modèle et allure » de poneys shetland qui a eu un franc succès, malgré la vingtaine de candidats (normalement 30 sont nécessaires pour organiser ce type de concours). Le juge Olivier Blanchet a noté qu’il y avait une majorité de nouveaux éleveurs. Il a rendu son verdict en fonction des caractéristiques des animaux par rapport aux   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Avenir Agricole et Rural

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui