RLF (Revue Laitière Française) 25 janvier 2018 à 01h00 | Par Anne-Caroline Renard

Produits laitiers - Une contribution essentielle aux apports calciques

Chez beaucoup de Français, les besoins en calcium ne sont pas couverts. De récentes études du Credoc réaffirment le rôle clé des produits laitiers pour l’équilibre nutritionnel de la population.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Selon l’étude CCAF-Crédoc 2016, la consommation
de trois produits laitiers par jour améliore la couverture 
des besoins en calcium de la population française.
Selon l’étude CCAF-Crédoc 2016, la consommation de trois produits laitiers par jour améliore la couverture des besoins en calcium de la population française. - © Cniel

Deux produits laitiers par jour au lieu de trois, comme préconisé jusqu’ici. C’est ce que propose le récent avis du Haut conseil de la santé publique relatif à la révision des repères alimentaires. Une recommandation qui pose question.

Comment assurer la couverture des besoins en calcium des Français? Car, même si d’autres aliments en contiennent, les produits laitiers sont, de loin, les plus forts contributeurs aux apports en calcium dans la population adulte. Concernant les autres micronutriments, ils se classent également en tête pour la vitamine B2, l’iode et le phosphore, et participent de manière significative aux apports en rétinol, en vitamine D, en zinc et en vitamines B5 et B12, mais, à l’inverse, assez peu aux apports en sodium. En comparaison de ces bénéfices, leur contribution aux apports énergétiques journaliers est relativement modeste. Cela ressort clairement des données de consommation de l’étude CCAF-Crédoc 2016, analysées par les experts du Cniel et du Cerin.

Ces derniers ont par ailleurs comparé les apports calciques de différents aliments ramenés à la portion telle que conseillée par le Programme national nutrition santé (PNNS), le Haut conseil de la santé publique (HCSP) ou le Groupement d’étude des marchés en restauration collective et de nutrition (GEMRCN)

MAINTENIR LE REPÈRE À TROIS PRODUITS LAITIERS

Sur cette base, les produits laitiers apparaissent comme étant la meilleure source de calcium. De fait, si l’on prend pour référence la table CIQUAL 2013-2016, l’apport calcique par portion de légumineuses, d’amandes ou encore de légumes est bien inférieur à celui des produits laitiers, qu’il s’agisse d’une portion de fromage, d’un yaourt nature sucré ou encore C d’un verre de lait demi-écrémé.

« Ces aliments ne peuvent que compléter la part calcique assurée par les produits laitiers », conclut Corinne Marmonier, chef de service recherche nutrition-santé au Cniel.

Alors que les besoins nutritionnels moyens (BNM)(1) pour le calcium ont été légèrement augmentés par l’Anses en 2016, faut-il donc réviser à la baisse le repère alimentaire des produits laitiers ? Le Cniel et le Cerin ont comparé l’impact de la consommation de deux produits laitiers par jour versus trois par jour sur la couverture des besoins calciques chez les adultes.

Selon l’étude CCAF-Crédoc 2016, avec deux produits laitiers par jour, les apports moyens en calcium sont inférieurs aux BNM pour deux tiers des hommes et trois quarts des femmes. Pour ceux qui en consomment trois par jour, la proportion d’adultes ne couvrant pas le BNM en calcium tombe à moins d’un cinquième des hommes et moins d’un quart des femmes.

La consommation de trois produits laitiers par jour amé- liore donc la couverture des besoins en calcium, résume Brigitte Coudray, diététicienne nutritionniste au Cerin. Elle améliore aussi le statut en micronutriments, du fait de la densité nutritionnelle des produits laitiers. »

Les produits laitiers étant, comme on l’a vu, les principaux contributeurs aux apports calciques, loin devant les autres groupes d’aliments, « il semble donc justifié que le repère de consommation soit maintenu à trois produits laitiers par jour pour les adultes ».

Cela se justifie encore davantage pour les jeunes adultes (18- 24 ans). En effet, ces derniers sont près de 60 % à consommer moins de trois produits laitiers par jour. Une proportion qui atteint 67 % chez les jeunes femmes. Chez ces dernières, les apports moyens en calcium sont en dessous du BNM.

SITUATION PRÉOCCUPANTE POUR LES JEUNES FEMMES

Au total, plus de la moitié des jeunes adultes sont en dessous du besoin nutritionnel moyen (BNM), avec une proportion là-aussi plus importante de femmes (60 %). « Alors que l’un des objectifs du PNNS 2011- 2015 est d’augmenter les apports en calcium des groupes à risque (notamment les femmes jeunes), cette proportion de femmes de 18-24 ans n’atteignant pas le BNM en calcium apparaît pré- occupante », souligne Corinne Marmonier. Le PNNS 2011- 2015 fixait aussi pour objectif de diminuer de 10 % au moins la proportion de femmes jeunes ayant des apports en calcium inférieurs au BNM. Or, dans l’étude CCAF-Crédoc, elle a au contraire augmenté entre 2010 et 2016. «Il est donc nécessaire d’encourager la consommation de produits laitiers dans cette population de jeunes adultes dont la croissance osseuse n’est pas achevée, et pour lesquels les besoins en calcium ont été récemment revus à la hausse. »

 

(1) Besoin nutritionnel moyen : besoin quotidien moyen au sein de la population, tel qu’estimé à partir de données individuelles d’apport en relation avec un critère d’adéquation nutritionnelle lors d’études expérimentales. Le BNM en calcium pour les adultes est de 860 g/j.

Sources : Contribution des produits laitiers aux apports nutritionnels dans la population adulte française – Impact de la consommation de deux produits laitiers par jour sur la couverture des besoins calciques chez les adultes – Place des produits laitiers dans l’alimentation des jeunes adultes de 18-24 ans - Corinne Marmonier (Cniel), Brigitte Coudray (Cerin),Victoria Mazères (Cerin)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Revue Laitière Française se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui